La création d’un média scolaire : l’interview de Bruno

Bruno est professeur d’histoire-géographie au lycée Raymond Poincaré de Bar-le-Duc dans la Meuse. Il exerce également à mi-temps à la DANE de Nancy-Metz où il est chef de projet pour l’accompagnement au numérique pédagogique de son département.

Le samedi 16 mars, à l’occasion de la Journée Académique du Numérique Éducatif (JANE) à Vandœuvre-lès-Nancy, les élèves de Bruno ont montré au public les usages possibles d’une webradio et d’une webTV. Notre équipe a donc voulu lui poser quelques questions et obtenir tous ses conseils pour lancer un média scolaire !

 

  • Bonjour Bruno, tu présentes aujourd’hui ta webradio à la JANE de Nancy-Metz, peux-tu nous rappeler ce qu’est une webradio ?

Une webradio est une radio dont la diffusion se fait sur le web, généralement sous forme de podcasts. Il en va de même pour une webTV, dont les émissions se regardent sur le web. Il s’agit de contenus pré-enregistrés, diffuser en direct est beaucoup plus difficile.

 

  • Comment l’idée de créer une webradio t’est-elle venue ?

L’idée m’est venue après avoir vu ce genre de média sur des salons comme Educatice ou Eduspot et après en avoir parlé avec mes collègues de l’académie de Versailles (l’académie de Versailles a très tôt proposé un accompagnement aux établissements scolaires qui souhaitaient lancer un média, NDLR).
L’an dernier, dans mon établissement, nous avons lancé un projet web média, associant webradio et webTV. Il s’agit pour les élèves de réaliser des émissions radio ou TV associant interviews, chroniques, etc.

 

  • Créer un tel média prend certainement du temps et nécessite une organisation à part entière. Peux-tu nous dire comment tu t’organises entre ton travail et les disponibilités des élèves ?

Les collégiens et lycéens volontaires peuvent participer à un club web média extrascolaire. Les élèves ont également la possibilité de s’initier à ces médias lors de projets de classe thématiques.

Beaucoup d’établissements proposent de travailler à la création d’un web média pendant la pause méridienne ou après les cours. Il arrive que ces ateliers soient directement prévus dans les emplois du temps des élèves et des enseignants.

Par exemple, dans l’académie (de Nancy-Metz, NDLR), un lycée professionnel a créé une classe média dans laquelle les élèves ont 3 heures hebdomadaires consacrées à la réalisation d’un journal papier et à l’enregistrement d’émissions de radio.

 

  • As-tu reçu des aides extérieures ?

Nous avons répondu à un appel à projet académique qui nous a permis d’obtenir un financement multiple :

  • tout d’abord, nous avons eu un quota d’heures pour payer les enseignants participant en HSE (Heures Supplémentaires Effectives, NDLR) ;
  • ensuite, nous avons bénéficié d’une aide pour rémunérer les intervenants d’une radio locale partenaire agréée par l’Éducation nationale (Meuse FM). Ces professionnels viennent travailler avec les élèves et les forment aux techniques de la radio ;
  • enfin, nous avons reçu des aides de la part de l’établissement, de la collectivité et de la DANE qui aident au financement de ce genre de projet.

Il faut savoir qu’on peut aussi bénéficier d’aides de la part du CLEMI. L’an dernier, j’ai d’ailleurs pu profiter d’une formation de 2 jours organisée par le CLEMI sur la création et la gestion d’un média scolaire !

 

  • Quels conseils pourrais-tu donner à celles et ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure du média scolaire ?

Un tel projet demande des financements pour l’achat de matériel surtout la première année et aussi un volant d’heures pour rétribuer les personnes qui s’en occupent. À noter toutefois que l’on peut commencer une webradio ou une webTV avec un équipement minimal, les smartphones des élèves permettant des captations tout à fait honorables.

 

  • Comment imagines-tu le futur de cette webradio ? Avez-vous des projets pour poursuivre le développement de la webradio ton équipe, tes élèves et toi ?

Notre première année de fonctionnement n’a concerné que la webradio, nous n’avions pas pu acheter tout le matériel nécessaire à la mise en place d’une webTV, en partenariat avec une radio locale.
Le travail avec les élèves a consisté à leur faire prendre en main le matériel (micros, tables de mixage, logiciels de montage, etc.), à travailler leur voix et leur diction, à écrire et préparer des interviews et des reportages.
Pour résumer, les élèves ont fabriqué de petites capsules sonores indépendantes et le montage final a été réalisé par les intervenants de la radio partenaire.

Cette année, l’objectif est de rendre les élèves plus autonomes et de leur faire réaliser de vraies émissions enregistrées en une seule fois, en respectant un fil conducteur et en intégrant génériques sonores et jingles.
Les élèves ont travaillé sur le choix d’un logo, de jingles et de bandes son, en utilisant aussi les compétences des professeurs d’arts plastiques et d’éducation musicale.

Nous avons également pour objectif de réaliser de plus en plus d’émissions filmées. Les vidéos sont enregistrées grâce à des tablettes, sur un fond vert afin de pouvoir intégrer les participants sur un décor fictif.

Enfin, un autre projet cette année est d’avoir un site internet, sous forme de blog, hébergé au rectorat, afin d’y déposer les podcasts et émissions TV. Actuellement, nos podcasts sont hébergés sur le site de la radio partenaire.

 

  • As-tu réussi à intégrer ce média dans le cadre de tes cours ?

On peut très bien intégrer ces web médias dans le cadre de nos cours ! Par exemple, l’an dernier en EMC, un débat fait en classe sur l’abstention aux élections avec une classe de 3a été repris sous la forme d’une émission enregistrée avec un présentateur et des débatteurs. Cela a permis de faire une synthèse des arguments débattus en classe.

D’autres collègues ont aussi utilisé la webradio dans le cadre de leurs cours, en langues par exemple ou encore en physique-chimie.
J’ai une collègue d’anglais, dans un autre établissement, qui réalise des interviews imaginaires avec des personnages disparus de culture anglaise. C’est aussi un exemple d’utilisation d’un web média dans le cadre des cours.

 

  • As-tu essayé notre laboratoire de langues ? Si oui, penses-tu qu’il pourrait être utilisé dans le cadre de la création d’un web média ?  

 Votre laboratoire de langues pourrait être utilisé pour commencer une webradio avec très peu de matériel. Cet outil pourrait également permettre aux élèves de s’entraîner à parler dans un micro et de travailler leur prononciation ou leur débit de parole.

 

Tous les podcasts des élèves de Bruno sont disponibles sur le site de Meuse FM. Si vous avez aussi réalisé de tels projets dans votre établissement, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire !

 

 

Pour en savoir plus :

 

Le matériel pour débuter son média scolaire :

  • un smartphone ou une tablette pour prendre des photos et/ou filmer ;
  • un ordinateur pour mettre en page, éditer ou monter des vidéos ;
  • une clé USB pour sauvegarder son travail (ne pas hésiter à enregistrer son travail sur plusieurs supports) ;
  • un micro cravate pour parfaire le son ;
  • un fond vert ;
  • des logiciels ou outils numériques (édition, PAO, prompteur, etc.).

 

Pour aller plus loin :

http://www.education-aux-medias.ac-versailles.fr/materiels-webradio
http://www.education-aux-medias.ac-versailles.fr/webtv-avec-tablettes-le-materiel-les-applis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *